Novembre 2013 : Elisabeth

Témoignage d’Elisabeth, le 11 décembre 2013 :

Extrait :

Me voilà de retour depuis lundi et il est un peu difficile de se réadapter : décalage horaire ,froid et surtout les enfants que j’ai quittés.
Le gardien du centre de Takos est venu me chercher tous les jours […] Le trajet de 40 minutes me permettait d’en prendre plein les yeux.

J’ai retrouvé un bon nombre d’élèves que Roselyne et Jean-Jacques avaient eu en février 2013.
Certains d’ailleurs avaient apporté leur cahier et ont continué dessus.
J’avais entre 12 et 18 élèves (entre 8 et 13 ans) […]
J’écrivais en français, une jeune écrivait à coté en khmer puis en phonétique : ils avaient donc le mot en français, la signification en khmer puis la phonétique du français et puis nous répétions et re-répétions […]

J’ai demandé aux ados que j’avais en cours ensuite de me traduire des phrases de la même manière pour le cours du lendemain […]
J’ai utilisé un imagier conçu pour des enfants habitant le Cambodge avec des scènes en adéquation […]

Si au départ en deuxième cours j’avais 6 ados le nombre s’est réduit à 2 mais le cours n’en était pas moins intéressant.
Un des jeunes apprenait le français au lycée mais avait du mal à suivre un programme qui pour moi était un programme de 1ère en France ; L’un d’eux parlait bien le français mais manquait de vocabulaire […]
Nous avons aussi utilisé un livre d’exercices pour les étrangers apprenant le français  et son livre de cours ce qui a provoqué des explications sur des sujets sérieux (politique, droits de l’homme, etc…).
L’autre jeune avait appris le français un petit peu à l’école mais continuait seul et il en voulait : il prenait tout ce qu’il pouvait,  arrivait à la fin du cours des petits et prenait tout le vocabulaire puis nous continuions sur l’imagier et faisions des phrases […]

J’ai prévenu les enfants de l’arrivée début 2014 de Roselyne et Jean Jacques […]

Ce fut une expérience formidable !

>>> retour haut page
>>> accueil